Les facteurs de transfert 4life en médecine  vétérinaire : Tri-factor classic, Tri-factor plus

 

Dr Nicolas Baudin-J., vétérinaire spécialisé en homéopathie et naturopathie.

Avec l’aide de Helen Kimball-Brooke, thérapeute homéopathe, Londres.

Les facteurs de transfert non spécifiques (FT) sont un groupe d’une dizaine de protéines, de poids moléculaires, assez faibles, qui se retrouvent au côté des immunoglobulines dans le colostrum de certains mammifères, dont les bovins, et dans le jaune d’oeuf.  Ils n’ont pas du tout l’activité spécifique à la reconnaissance des antigènes mais ils potentialisent la mobilisation des cellules immunitaires, en particulier les macrophages. Leur action est impliquée dans l’immunité innée, qui soutient l’immunité acquise.

C’est le laboratoire 4life, sis dans l’Utah, USA, qui les produit et les distribue. Il ne faut pas les confondre avec les facteurs de transferts spécifiques sur lesquels on trouve de nombreux travaux. Les effets observés en sont une relance de l’immunité cellulaire, de façon efficace et non désordonnée. C’est pourquoi, après quelques années d’utilisation des FT, nous pouvons en discerner deux effets majeurs : le soutien immunitaire non spécifique et la régulation immunitaire.

Bien qu’extraits du colostrum bovin et du jaune d’œufs de poules, leur caractère non spécifié permet leur utilisation sur l’Homme – comme le propose le laboratoire 4life – le chien ou le chat, voire d’autres espèces (reptiles, oiseaux) dans tous les contextes infectieux ou immunitaires perturbés. Attention cependant à ne pas leur demander une aide dans la lutte antivirale, ils ne sont pas à rapprocher des interférons.

Il y a chez 4life deux produits différents : Tri-Factor Classic, issu du colostrum seul, qui convient pour la régulation immunitaire et Tri-Factorplus, issu du colostrum et du jaune d’œuf et qui contient en plus des extraits de Maï-Ta-Ke, des bétaglycanes,² etc … pour le soutien immunitaire général. Le TF+ ne s’utilise pas sur les terrains allergiques.

Ainsi chez les chats, ils sont une aide précieuse dans le syndrome immunodéficitaire félin, causé par le virus FIV. Ils permettent d’aider à lutter contre les infections intercurrentes, pas à réduire la charge virale. Ainsi il devient possible de réduire de longs traitements antibiotiques, sans épuiser les mitochondries, comme le font de nombreuses molécules, en particulier celles qui inhibent l’activité de l’acide folique. Les gélules de 4life sontfaciles à ouvrir et la poudre est aisément miscible à quelque solution aqueuse ou aliment humide. Nous utilisons très souvent le Tonivit pour celà. De la même manière, le TF + vient sur d’autre infections virales chroniques, ou subaiguës : calicivirose, coryza, herpès, virose, PIF (attention ici c’est TF du fait de la problématique intestinale). Leur indication vient aussi sur les jeunes sevrés trop tôt.

Remarque : trois spécialités ABV existent pour les problèmes viraux des félins : ABV Cat’choum et ABV bucco-felis (voir fiches détaillées). En chatterie, pension ou élevage de chats, une partie assez importante des problèmes sanitaires peut être gérée par une prise régulière de FT. Une dose réduite à 25% des FT dans l’eau siliceuse que nous informons par biorésonance montre déjà ses effets, ainsi un effectif de chats peut en bénéficier à moindre frais.

Pour résumer :

FIV TF+
PIF TF
Herpès TF+
Calicivirus TF+ ABV bucco-felis

 

Chez les chiens, l’approche est la même, si les problèmes infectieux sont finalement moindres que chez les chats. L’utilisation du TF+ porte alors sur tous les cas où une antibiothérapie longue ou répétée peut poser problème, ou se montrer insuffisante. Lorsque l’immunité est dysfonctionnelle, c’est toujours le TF classic qu’il faut utiliser.

Les FT sont un apport majeur dans les troubles immunitaires et inflammatoires généraux, car en réduisant la perméabilité intestinale, ils réduisent les intolérances alimentaires et leurs conséquences très importantes sur tout l’organisme (mitochondriopathies, un champ énorme) et bien sûr l’immunité et l’inflammation.

Allergies, atopie, maladies auto-immunes, inflammatoires, cancers, Il y a là matière à faire pour améliorer avec le TF classic de très nombreux cas sans aucun risque toxique.

 

Dr N. Baudin-J., 21.02.2018

preloader